Κυριακή, 25 Νοεμβρίου 2012

MARBRES BLANCS ET BLEUS DU PENTELIQUE

Notice sur les Marbres du Pentelique et les Marbres de Archipel.

         Partour ou les Romains ont penetre, ils ont su decouvrir et exploiter les marbres superbes et si renommes dans l antiquite, dont ils construisaient ou decoraient les palais et les monuments publics, qu'ils repandaient dans leur empire aussi vaste que le monde alors connu.
      Ils connaissaient les qualites de ces marbres et distinguaient l'utilisation speciale qu'il convenait de donner a chacun d'eux, mais ils prisaient surtout les marbres grecs qui par leurs varietes,leyr resistance ,la finesse de leur grain,leur purete ou la richesse de leurs nuances,repondaient a toutes les exigences de la sculpture ou de la decoration.
    Il est impossible de se rendre compte,autrement que sur place, des travaux gigantesques effectues en Grece par les anciens pour l'exploitation des marbres, et qui 'egalent en importance les travaux accomplis aux pyramides d'Egypte.
    Des excavations  a l'infini, de dimensions particulierement vastes ,taillees a pic dans des conditions remarquables de nettete, attestent une depense d;efforts incroyable et des resultats prodigieux.
     Il en est ainsi des carrieres de marbre blanc que renferment les montagnes du Pentelique-dont la plus haute a plus de 1100 metres d'altitude -et qui ont ete exploitees par les Grecs et par les Romains.
     Le savant geologue Dr  Lepsius, dans son ouvrage si complet et si repute Geologie d'Attique, publie en 1894, evalue a 400.000 metres cubes les marbres extraits dans la region du  Demos Pentele.
Les plus celebres edifices d'Athenes ,le Parthenon, les Propylees,lErechtheion,le temple de Thesee,celui de Jupiter Olympien,etc.ont ete construits avec les marbres du Pentelique.
     Quoique l;exploitation des carriere etrusque de Luni (aujourd'hui Carrare ), commencee des le regne de Cesar, offrit de grandes facilites quant au transport, les Romains donnerent la preference,pendant plusieurs siecle,aux marbres du Pentelique qu'ils estimaient au plus haut degre.
     A quelques excepsions pres,les carrieres du Pentelique ont surtout ete exploitees sur le versant meridional,parce que ce cote regarde Athenes et que la pente ou chemin de descente presentait, a l'epoque de l'enfance des moyens de transport, plus de facilites que le versant septentrional.
     La chute de l'empire romain d'Occident, l'incurie des empereurs de Constantinople,les invasions venitiennes et enfin la domination turque amenerent une interruption complete dans l'exploitation de ces carrieres,qui resterent abandonnees pendant plus de quinze cents ans.
      Les Grecs  opprimes avaient perdu le sentiment de l'art et la comprehension des avantages que procure l'industrie.Un peuple qui subit une aussi longue tyrannie doit inevitablement en arriver a une decadence complete, intellectuelle et financiere.
      La situation changea lorsque l'independance de la Grece fut proclamee en 1828,et les bienfaits de la paix permirent a ce pays de se ressaiisir.Lexploitation des carrieres du Pentelique reprit apres le couronnement du roi Othon,dont le palais fut entierement construit en marbre blanc.Toutefois,ce n'est quere que dans ces dernieres annees, a partir de 1861, que de nombreuses constructions d'edifices ou d'hotels particuliers exigerent une extraction de marbre reguliere et assez importante,que l'on peut evaluer actuellement a 5000 metres cubes par an.
      Les marbres du Pentelique,de Paros et des iles de l'Archipel sont encore aujourd'hui les plus beaux de l'univers ; ils sont plus celebres que ceux de l'italie, et connus dans le monde entier par les chefs-d'oeuvre de l'antiquite.Celui de Paros ,notamment,extrait d'une carriere renommee,peut etre cite comme le type de l'ideal en fait de marbre.Il est d'une apparence limpide: ses larges paillettes,sa couleur chaude et vivifiante donnent aux statues comme une apparence de chair.
Une homogeneite parfaite de texture caracterise les marbres de la Grece et leur donne une qrande compacite.La pate en est serree et fine,d'un grain cristallin et regulier.Ils recoivent le poli le plys eclatant et subissent sans s'alterer les intemperies et les variations atmospheriques, qui ont sur les marbres de Carrare une si pernicieuse influence.Ils presentent donc le grand avantage de ne pas etre gelifs,et peuvent impunementetre exposes a l'air sans rien craindre des saisons.
    On peut en juger par les nombreux monuments et statues de l'italie et de la Grece,dont le marbre a subi, sans avaries, pendant 2000 ans l'effort des intemperies.Les motifs sculptes de l'Erechtheion, par exemple,sont restes tellement intacts que l'on croirait qu'ils viennent de sortir du ciseau du sculpteur.
    Les Grecs,d une indifference marquee pour les coulers,ont laisse aux Romains le privilege de l'exploitation des marbres colores , dont on retrouve de si brillants specimens en Italie et dans les autres pays ou s est etablie la domination romaine.
     Les varietes de ces marbres,que les Romains ont si puissamment aide a repandre a l'epoque florissante de l'antiquite,sont excessivement nombreuses et presentent toutes des qualites remarquables.Faut-il citer les Cipolin,les Vert de mer,les Vert Antique,les Rouge Antique,les Vert ondule qui proviennent des iles d'Eubee, de Tinos et de la Laconie(Magne).
     Las carrieres de l'ile de Skyros renferment une variete infinie de marbres colores d'un dessin fort distingue et tres delicat.Il est difficile de decrire la beaute de ces marbres,leur caractere majestueux et l'abondance de leurs gisement.Les carrieres,qui ont ete exploitees a Skyros par les Anciens et que l'on a pu relever jusqu'ici, sont au nombre de 65.Il y en a d'autres ,que l'on decouvrira par une exploration complete de l'ile.Lavenir reserve a cet egard mainte surprise.
     C'est  a dater de la chute de Rome qui, nous l'avons dit,avait l;amour de la decoration,que les richesses inepuisables enfouies dans l'ile de Skyros sont demeurees improductives,mais il n;est pas douteux que ces marbres,a mettre hors de pair,si on les compare a d'autres de nuances similaires,ne soient appeles a reunir tous les suffrages des architectes et des decorateurs de tous les pays.
     Ces considerations ont amene la formation d'un syndicat anglais pour l'exploitation des marbres de la Grece.Les rapports et les appreciations motives fournis par des geologues, des ingenieurs et des specialistes sur l'existence,la quantite,la qualite et la valeur de ces marbres ont ete unanimes a reconnaitre tout le parti que l'on pourrait tirer de leur exploitation bien comprise et habilement dirigree.
      Les renseignements reunis par le syndicat l'ont decide a se rendre acquereur de tout le cote Nord (carrieres St.Denis) du Pentelique,ainsi que des carrieres les plus importantes du continent grec et des iles de l'archipel.
       Par leurs grands gisements, a peine effleures ,les carrieres du Pentelique Nord pourront fournir des quantites immenses de marbres,qu'un chemin de fer actuellement en construction permettra de transporter rapidement au Pirr,port d'embarquement,a des conditions tres avantageuses, ensuite d'une installation des plus economiques.
Quelle que soit la torme des masses,les gisements se dirigent generalement du levant au couchant.Cette disposition constante donne la certitude,confirmee d'ailleurs par les derniers essais d'exploitation,que l'on obtiendra du cote Nord une production de marbre plys compact et de qualite superieure a celle du cote Sud.
        La Societe Marmor Limited peut des a present introduire sur le marche ses produits a des prix inferieurs a ceux de l'Italie et de tous les autres pays producteurs;cette situation s'affirmera encore,lorsque les installations en cours d'execution seront achevees et que la mise en oeuvre des carrieres permettra de satisfaire a toutes les exigences du marche universel.
       Une ere nouvelle s'ouvre pour les marbres grecs si longtemps oublies; la Societe mettra tout en oeuvre pour assurer la renaissance de ces materiaux,qui doivent produire une revolution dans la decoration marmoreenne,et pour approvisionner le monde de marbres sains,solides,d'un aspect splendide et sur lesquels les intemperies de l'air restent sans effet.
      



                                            


































Δεν υπάρχουν σχόλια: